Chuis un super épinard géant et j'vous emmerde.

Vive le potager!

25 avril 2007

Les amis,

C’est un véritable appel à l’aide que votre épinard vous lance cette nuit.
Je suis effrayé.
Et pour cause : cela fait deux heures que j’entends comme des voix, qui chantent dans un patois que je ne connais pas. Mais ce n’est ni un chant doux ni un champ d’août, croyez-moi : ce sont des choses sataniques.

Je crois que tout a commencé hier. Je faisais tranquillement ma balade quotidienne lorsque j’ai entendu un grand « CLAC ! ». J’ai très vite réalisé qu’on m’avait volé une branche.
Je n’ai pu voir ni agresseur, ni petit plaisantin potentiel.
Le soir, une casserole est tombée du tiroir deux minutes après que je sois passé à la hauteur de ce dernier.

Les événements s’enchaînent et je commence à m’inquiéter ; j’ai le pressentiment qu’on en veut à ma vie, à mon être, à l’idéal que je représente ou que sais-je. Je me sens traqué, menacé, épié.

Je vous en prie, faites quelque chose…
Merci.

Votre idole à tous : l’épinard.

Vomi par SuperEpinard à 02:30 - Asocialement vôtre - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je ne sais pas vraiment quoi faire pour t'aider, je peux juste te rassurer.

    Que ce soit à la crème ou nature, personne n'aime les épinards morts.

    Posté par Caillou, 25 avril 2007 à 10:17

Poster un commentaire